Yujie Zhou, apprenti au restaurant La Cave, arrive 3ème au concours national du « Baron de Rothschild »

Le 15 mars 2016, dans les salons du Fouquet’s à Paris, un jury s’apprête à assister aux présentations de jeunes candidats au concours « Vocation sommelier». Retour sur un événement national et sur le parcours de l’un de ses lauréats, apprenti au Bistrot La Cave.

Vin Corton-Charlemagne à La Villa K

Le concours « Vocation Sommelier 2016 »

Le jury du concours est présidé par Philippe-Faure-Brac, élu meilleur sommelier du monde en 1992, et missionné pour détecter et encourager les talents de demain. Cette année, les sélections au concours se sont faites à partir d’un vivier de 60 candidats, autour des thématiques suivantes :

  • « Comment redynamiser la vente des bordeaux rouges ? »
  • « Comment capitaliser sur le succès des rosés de Provence pour aider à la vente des bordeaux rosés ? »

Les finalistes, au nombre de six, se sont adonnés à la dégustation de deux vins issus des chaix Rothschild, après avoir exposé leur proposition à la problématique choisie.

Sur le podium : Yujie Zhou, originaire de la région de Shanghai et apprenti au Bistrot La Cave. Il profitera de son prix alléchant au moment des vendanges 2016 : un séjour à l’éminent château Mouton-Rothschild.

Lauréats du Baron de Rothschild

Yujie Zhou, Anaïs de Vita et leur professeur Frédéric Simon

Petite halte au Bistrot La Cave

C’est en 2015 que Yujie Zhou effectue son stage de 6 mois au Bistrot La Cave de la Villa K, dernière étape pour valider son master 2 « Commerce du vin ». Il y travaille désormais en tant qu’apprenti.  Arrivé en France en 2012, Yujie Zhou aura profité de son séjour au restaurant et bar à vins de La Villa K pour non seulement  développer ses connaissances vinicoles, mais également sa maîtrise du français. Une rencontre franco-chinoise riche en échanges !

Suite à son master 2, Yujie Zhou effectue une formation d’un an en alternance au lycée-CFA Joseph-Storck de Guebwiller. Il aura évidemment opté pour la mention complémentaire sommellerie. La formation est ouverte aux adultes en reconversion ainsi qu’à tous les titulaires d’un diplôme se rapportant à l’hôtellerie, à la viticulture ou au commerce du vin.